Introduction

Rappel historique

Sur ordre d'Hitler insatiable en main d'oeuvre, le Gauleiter Sauckel lance une 2ème opération à partir du 4 janvier 1943. La relève difficilement réalisée, le IIIème Reich engagé dans une lutte à mort sur le front de l'est, exige 250000 travailleurs français en trois mois, puis 220000 hommes supplémentaires en avril. Pour répondre à ces nouveaux prélèvements de main d'oeuvre, le gouvernement Laval décrète le sto (service du travail obligatoire) le 16 février 1943. Tous les jeunes nés entre 1920 et 1922 doivent partir travailler en Allemagne pour 2 ans.

Réalité des faits :

comme beaucoup d'autres, Roland né le 26 janvier 1924 fut requis sur indication de voisinage (il n'avait que 19 ans en 1943), alors que quelqu'un d'autre né en 1922 devait partir à sa place. La gendarmerie locale lui signifia d'obtempérer et de prendre le train en gare de Laval en Mayenne le 23 février 1943, sinon sa soeur ainée serait envoyée en Allemagne. Le Maire du village où habitait Roland, collaborateur notoire avait arrangé l'affaire près de la Préfecture en raison des bonnes relations qu'il entretenait avec la famille de celui qui devait partir.

 

 

groupe-sto-berlin-1-1.jpeg

                                             Roland et ses compagnons dans la cour de l'usine à Berlin: avril 1943

4 votes. Moyenne 2.25 sur 5.